Comprendre le bitcoin et la blockchain pas à pas

par | 12 Avr 2022 | Création de site e-Commerce

comprendre le bitcoin

Le sujet des cryptomonnaies et de la blockchain est à la fois passionnant et révolutionnaire. Il est à la croisée de plusieurs champs d’applications : technique, philosophique, économique, financier… C’est donc un sujet complexe.

Cet article à pour objectif d’aider un débutant à comprendre le Bitcoin avec une ligne directrice claire et des liens vers des ressources complémentaires. Nous le mettrons à jour au gré de nos découvertes et apprentissages. Notre agence accepte les paiements en bitcoins et il est probable que de nombreux sites e-commerce en fassent de même dans les années à venir.

Un bref historique du bitcoin

Les principes de base

  • Une monnaie peer-to-peer décentralisée… le bitcoin (avec une minuscule)
  • … reposant sur la technologie blockchain Bitcoin (avec une majuscule)
  • Le minage du bitcoin similaire au minage de l’or
  • avec une quantité limité à 21 millions de bitcoins
  • une valeur  variable :
    • fluctuante au gré de l’offre et de la demande de bitcoins
    • qui dépend fondamentalement du coût de minage de nouveaux bitcoins (électricité, matériel…)

Le bitcoin présente toutes les caractéristiques d’une monnaie. Sa principale spécificité est qu’elle ne dépend pas d’un organisme central. Aucun Etat ni aucune banque ne sont responsables de son émission et de son contrôle.

Le registre des échanges et des stocks de Bitcoin est distribué entre plusieurs millions d’ordinateurs (de pair à pair donc en P2P) de par le monde via Internet. Chaque échange est néanmoins crypté donc anonyme.

Des mineurs de bitcoins jouent un rôle primordial. Ils s’assurent, par le biais de calculs de fonctions mathématiques complexes, que les échanges sont valides. En contrepartie de ce travail, ils reçoivent des bitcoins. C’est ainsi que les bitcoins sont créés et ajoutés à la masse monétaire en circulation. A l’heure actuelle, nous avons 19 millions de Bitcoins en circulation.

Pour une raison mathématique, il n’y aura jamais plus de 21 millions de bitcoins en circulation. Le minage étant de plus en plus difficile à mesure que le nombre de bitcoin augmente, la vitesse de création monétaire ralenti et sa valeur augmente potentiellement d’autant.

Comprendre la monnaie en général

  • Les 3 fonctions de la monnaie
    • Payer : intermédiaire des échanges
    • Compter : unité de compte
    • Stocker : réserve de valeur
  • Les formes de monnaies
    • fiduciaire : basée sur la confiance dans un système, matérialisée par des lignes dans un livre de compte
    • scripturale : pièces et billets (aujourd’hui moins de 10% de la monnaie en circulation)
  • La création monétaire
    • Le rôle de la banque centrale
    • des taux d’intérêt directeurs
    • du crédit
  • L’inflation et la déflation

Je vous recommande le pdf du Collège de France qui explique de façon très claire ce qu’est la monnaie, comment elle est créée et pourquoi elle est porteuse de valeur.

Pourquoi Bitcoin est-il une révolution ?

  • Il permet la désintermédiation bancaire, un enjeu capital pour 85% de la population mondiale (hors OCDE) n’ayant pas accès à la bancarisation (ou n’y ayant pas confiance)
  • C’est une réserve de valeur « as good as gold »
  • C’est une monnaie énergie : elle permet de capitaliser sur l’abondance de l’énergie renouvelable lors de pics de production
  • C’est un moyen de paiement rapide, mondial et avec très peu de frais

Bitcoin tire sa valeur de plusieurs éléments : sa liquidité, sa rareté, le consensus global en sa fiabilité. L’énergie – considérable – nécessaire à son minage lui sert également d’assise.

Pourquoi peut-on parler de monnaie énergie ? Le bitcoin est considéré comme une « monnaie énergie » car elle permet de transformer les pics d’énergie renouvelable (disponible de façon abondante sur terre par le rayonnement solaire notamment) en unité de valeur échangeable. Voir cet article du World Economic Forum à ce sujet. De façon schématique,  un pic de production d’électricité ne pouvant pas être stocké était auparavant perdu. Aujourd’hui, il peut être converti en bitcoin, qui peuvent être transférés à l’autre bout de la planète et permettre à quelqu’un d’autre d’investir dans des énergies renouvelables.

Comprendre le fonctionnement de la blockchain bitcoin

  • Comprendre la fonction de hashage SHA-256
  • Le fonctionnement de la chaîne de blocs
  • la preuve de travail (Proof of Work)
  • Le registre décentralisé
  • Le minage
  • Le trilemme de la blockchain

Pour comprendre ces concepts, je vous recommande cette excellente vidéo ci-dessous d’environ 30 minutes. Elle explique très clairement en français les concepts clefs de hashage, du registre partagé, de la chaîne de bloc, du minage et donc par conséquent de la source de la valeur de Bitcoin.

Autres applications de la blockchain

  • La différence entre une blockchain publique et une blockchain privée
  • La création du web3 décentralisé :
    • noms de domaine NFT (expliqués ici en anglais) : pour le moment pas indexés par Google donc pas adaptés au SEO
    • stockage P2P sécurisé
  • La création d’un cadastre infalsifiable
  • La tracabilité des produits, par exemple des grands crûs dont l’origine devient infalsifiable
  • L’émissions de « jetons » pour financer une activité
  • La crypto-gamification ou NFT gamification, un néologisme qui désigne le fait de s’initier  aux cryptomonnaies par l’entremise du jeu :
    • Move-to-earn : recevoir des token en contrepartie d’un effort physique , voir Stepn
    • Play-to-earn : recevoir des récompenses en cryptomonnaies dans le cadre d’un jeu en ligne
  • Un moyen de paiement parfaitement adapté au métavers pour lequel tous les appétit sont en train de s’aiguiser.

Comment acheter et conserver des bitcoins ?

  • Conserver ses cryptomonnaies dans un portefeuille (wallet)
    • en ligne
    • en local
  • Utiliser une plateforme ou une application mobile et/ou une place de marché
    • Zengo
    • Binance
    • Autres : eToro, Coinbase, Crypto.com
  • Suivre plusieurs portefeuilles sur différentes plateformes : https://coinmarketcap.com/

Les plateformes d’échange de Bitcoin et autres cryptomonnaies permettent de passer des ordres d’achat ou de vente et de conserver ses bitcoins. Il en existe de nombreuses. Les critères de choix dans l’une ou l’autre sont son degré de sécurité, son interface, les frais de transactions (par carte bleue ou par virement bancaire notamment). Les frais de transaction de l’Euro vers le Bitcoin (BTC) sont environ de 1% à 4% selon les plateformes. Les frais de conservation sont en général nuls.

Gagner de l’argent grâce au bitcoin 

analyse technique bitcoin

Cours du Bitcoin en Euros. Graphique d’analyse technique avec moyenne mobile 50 jours, droite de résistance et volumes de transactions.

  • La spéculation (réservée aux plus avisés)
    • Comprendre l’analyse technique : un excellent outil gratuit d’analyse technique ici
    • Écoute de l’actualité et des fondamentaux
      • les annonces de la FED, de la banque centrale européenne…
      • le cours du NASDAQ et du SBF120 auxquels le bitcoin tend à être corrélé
  • Lending
  • Staking
  • Être payé en bitcoin dans le cadre de son activité

Dépenser ses Bitcoins

  • Boutique en ligne
  • Boutique physique
  • Le bitcoin comme monnaie officielle au Salvador

Le bitcoin est encore peu utilisé comme un moyen de paiement. Sa complexité est une des raisons. Son image un peu sulfureuse aussi (image négative exagérée il faut le dire). le cours du Bitcoin est aussi très volatile : pourquoi payer sa baguette avec un Satoshi (100 millionième de Bitcoin) alors que demain il peut valoir le double.

C’est dommage car d’un point de vue pratique, payer et être payé en Bitcoin est encore plus simple que de payer par carte bancaire… et moins cher.. et plus sécurisé. Il suffit d’un smartphone, de scanner un flashcode et d’envoyer le paiement au récipiendaire.

carte des commerçant acceptant bitcoin dans le monde

Carte des commerçants acceptant bitcoin dans le monde : USA, Europe et Asie du Sud-Est sont à la pointe (Source Coinmap)

 

carte bitcoin Europe

Carte des commerçants et ATM acceptant Bitcoin en Europe : la France à la traine (source Coinmap)

Les limites, risques et dangers du Bitcoin

  • Sa forte volatilité : pourquoi payer aujourd’hui avec une monnaie qui pourrait en valoir le triple demain ?
  • Un risque de hack via une faille d’une sur-couche
  • Le risque quantique : un sujet assez polémique car très hypothétique quoi que plausible
  • Une solution de base faiblement scalable : le protocole blockchain du Bitcoin est assez lent et lourd
  • la pollution émise pour le minage Bitcoin

Je vous recommande la lecture de ce très long, très détaillé et absolument passionnant article qui  passe en revue les critiques à l’encontre de Bitcoin (inégalitaire, polluant, concentré, propice au crime…) et y oppose un argumentaire bien structuré.

Les autres crypto-monnaies

Les crypto-monnaies alternatives sont généralement classées en fonction de leur capitalisation dont on peut consulter la somme ici en temps réel soit 1.736 millions d’euros à l’heure où j’écris ces lignes (environ le PIB de l’Italie) et le classement ici.

  • Ether (ETH) reposant sur la blockchain Ethereum : le principal challenger dont la blockchain est plus flexible et rapide
  • BNB : la cryptomonnaie de la plateforme de trading Binance qui devient la pierre angulaire de tout un écosystème crypto
  • Cardano (ADA)
  • Solana (SOL)
  • les Altcoins en général sont près de 19.000 en circulation

Les stablecoins sont un type de cryptomonnaie qui présente la spécificité d’avoir un taux de change toujours identique à celui d’un actif de la finance traditionnelle, généralement le dollar. Ainsi 1 stablecoin = 1 dollar. Cette indexation résout le problème de la forte volatilité des autres cryptomonnaies. Pour en savoir sur les différents types de stablecoins (centralisé, décentralisé et algorithmique) lisez cet article qui résume le tout.

Les principaux stablecoins sont :

  • Tether (USDT)
  • USD Coin (USDC)
  • Binance USD (BUSD)
  • TerraUSD (UST), un stablecoin décentralisé sur blockhain Terra.

Les évolutions et l’écosystème blockchain

  • Les layers 2 :
    • Lightning network : accélérer les ordres d’achat et d’échange grâce à un système astucieux de smart contracts
  • Les Layers 3 qui visent à rendre interopérables les différentes blockchains

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.