Réussir sur un marché de niche en ligne : la méthode infaillible des 3 T

par | 19 Nov 2021 | Agence de Marketing web

trouver un marché de niche en ligne

Gagner sa vie de chez soi, sans patron, en vivant de sa passion. Un rêve, non ?

Avec l’avènement d’internet, ce rêve est devenu une réalité pour des milliers d’entrepreneurs.

Et savez-vous quel est le plus beau dans tout ça ? Ce rêve est aujourd’hui réalisable sans prendre le moindre risque. Vous pouvez , trouver, tester et travailler votre business pour une poignée d’euro et juste un peu de votre temps.

En fréquentant des micros-entrepreneurs et à partir de mon expérience personnelle, j’ai pu trouver une méthode pour y arriver. Je l’enseigne notamment aux étudiants du CNAM. Il suffit de la suivre pas à pas. Je l’ai appelé la méthode des 3 T : trouver, tester et travailler.

Voilà donc cette méthode pour trouver un marché de niche sur internet expliquée en détail.

Mais d’abord, quelques explications.

C’est quoi un marché de niche ?

Trouver et exploiter un marché de niche est une méthode marketing utilisée pour gagner plus vite de l’argent.

Ce concept marketing a été développé notamment par Michael Porter. Ce professeur de stratégie d’entreprise à Harvard est le père de concepts fondamentaux utilisés au quotidien dans les grands cabinets de stratégie.

Pour lui, une des stratégies d’entreprise les plus efficaces est d’attaquer un segment très précis d’un marché. C’est ce qu’on appelle une stratégie de niche. On évite ainsi de se confronter à des concurrents trop puissants.

💡 Exploiter un marché de niche c’est proposer une offre pour répondre à un besoin précis d’une population qui a un comportement homogène et mesurable.

Autrement dit, on propose un produit ou un service qui comble un besoin d’un groupe de personnes bien identifiable.

Des exemples de niche ? En voici :

  • un site internet de vente de maté (une infusion d’une plante d’Amérique du Sud très riche en caféine)
  • une boutique en ligne qui vend des bracelets pour Apple Watch
  • un bar à chat

Les YouTubeurs sont très forts pour trouver et développer une niche. Dans cet univers, on parle de communauté. Un concept important, nous en reparlerons plus bas. On trouve aujourd’hui des Youtubeurs spécialisés dans les trottinettes, la musculation ou la photographie animalière.

La méthode pour trouver une niche commerciale

Le but ici c’est de proposer une méthode concrète. Pas une théorie fumeuse mais bien une approche terrain et dont l’efficacité est validée.

Cette méthode se déroule en 3 phases, les 3 T :

  • phase 1 : trouver la niche commerciale
  • phase 2 : tester son marché de niche
  • phase 3 : travailler pour battre la concurrence

Phase 1 : trouver une niche

Un bon point de départ est de réfléchir à ses passions, ses centres d’intérêt ou même une spécialité où vous avez développé une réelle expertise. C’est mieux car vous pouvez ainsi atteindre votre Ikigai, mais ce n’est pas obligatoire.

ikigai

Ikigai : pour être heureux soyez à la croisée des 4 cercles (Source Wikipedia)

Selon que vous êtes passionné de photographie, de sport, de couture, de voile, de chimie… vous trouverez sans doute des idées valables.

L’important c’est que votre idée doit répondre à un besoin que vous même ou des gens autour de vous ressentez.

Ensuite, pour trouver une idée de niche commerciale, vous devez répondre à 4 questions :

  • qui ?
  • où ?
  • quoi ?
  • comment ?

Qui : à qui s’adresse mon produit ou mon service ?
Où : à quel endroit votre produit ou service sera t’il utilisé ?
Quoi : quel besoin va t’il remplir ?
Comment : comment se distinguer de la concurrence ?

Prenons quelques exemples.

✔︎  Exemple 1

Qui : les français qui veulent s’expatrier
Où : en Espagne
Quoi : un service de recherche de logement
Comment : avec paiement au résultat uniquement

✔︎ Exemple 2

Qui : les amateurs de café
Où : en déplacement
Quoi : une mini-cafetière de voyage
Comment : sans batterie et avec thermos

✔︎ Exemple 3

Qui : les passionnés de jeu vidéo vintage
Où : partout
Quoi : une revue d’actualité du jeu vintage
Comment : en podcast

En fait, pour aller plus loin, sachez que tous les marchés peuvent être segmentés en niches. en utilisant les critères ci-dessous :

  • prix : low vost ou au contraire haut-de-gamme
  • démographie : âge, genre
  • emplacement géographique : pays, ville, type de lieu
  • lieu : en déplacement, au travail

Estimer la demande pour votre niche

Maintenant, que vous avez une idée de marché de niche, il faut vérifier si elle est viable.
Existe t’il une réelle demande pour ce type de produit ou de service ?

Pour le savoir, nous allons utiliser seulement deux outils gratuits.

Commencez par décrire votre niche avec plusieurs mots clefs différents.

Par exemple : « podcast jeu vidéo », « jeu vidéo vintage », « actu jeu video vintage », « recommandation jeu vintage » etc…

Allez sur le site Ubersuggest et renseignez vos mots clefs (un après l’autre) dans le champs de recherche puis validez.

Ubersuggest va vous montrer le volume de recherche estimatif mensuel pour chaque requête. Si ce volume est supérieur à 100 alors c’est qu’il existe une demande. Procédez ainsi pour tous vos mots clefs.

💡 Astuce : Ubersuggest va aussi vous proposer d’autres mots clefs complémentaires. Notez-les précieusement et exploitez-les.

Autre excellente alternative à Ubersuggest, l’outil officiel Google Keyword Planner qui est gratuit et illimité.

Le chiffre du volume de recherche mensuel correspond au nombre de fois où des internautes effectuent cette recherche dans Google chaque mois. Si des internautes recherchent ces mots clefs alors il y a de bonnes chances qu’ils cherchent à combler un besoin.

Vous savez à présent si votre niche va pouvoir rencontrer une demande.

Mesurer l’intensité de la concurrence

Maintenant que vous savez que votre niche a du potentiel, il faut savoir si les concurrents ne sont pas déjà trop nombreux.

Pour le savoir, il existe une solution simple.

Vous allez ouvrir Google et faire une recherche avec chacun de vos mots clefs en utilisant la commande « allintitle ». Votre recherche prend donc cette forme « allintitle:votre mot clef » sans les guillemets.

Google vous renvoie alors toutes les pages de sites internet qui contiennent ces mots clefs en titre. Ce sont vos concurrents.

SI ce nombre de page est inférieur à 1000 alors vous avez vos chances de vous placer tout en haut de ce listing de résultats de google. Nous verrons comment faire plus bas.

Plus ce nombre de pages est faible meilleures sont vos chances.

Estimer votre futur résultat commercial

L’étape suivante est d’estimer quel sera votre futur résultat commercial.

Il suffit d’appliquer une formule pour le calculer.

✔︎ Résultat commercial de la niche = 0,3V x Mu x Tt

Explications sur cette formule :

  • V correspond au volume de recherche donné par Ubersuggest pour chaque mot clef
  • 0,3 correspond au taux de clic effectif sur votre page affichée sur Google, c’est à dire 30% en considérant que votre page soit en première position sur Google, vous pouvez abaisser ce taux à 0,2 pour plus de sécurité si vous préférez
  • Mu est la marge unitaire que vous allez réaliser sur chaque produit ou service, donc si vous achetez par exemple votre produit 10€ et que vous le revendez 30€, votre marge brute est de 20€
  • Tt est la taux de transformation c’est à dire le nombre de ventes que vous allez réaliser pour 100 visites de votre page, vous pouvez tabler sur 2% pour commencer mais il est possible de l’améliorer et nous verrons comment.

Prenons un exemple.

Vous avez ciblé 10 mots clefs qui peuvent générer chacun 100 visites par mois. Cela fait donc un total de 1000 visites mensuelles. Avec un taux de clic de 0,3 vous obtenez 300 visiteurs réels sur votre site.

Si vous vendez un service (comme par exemple une formation en ligne) votre marge brute est de 100%, donc elle correspond à votre prix de vente. Fixons ce prix à 50€.

Enfin, estimons un taux de transformation de 2%.

On obtient donc un résultat commercial potentiel de 0,3 x 1000 x 50 x 0,02 = 300 € par mois

Attention c’est un résultat brut. Vous devez aussi déduire vos charges fixes récurrentes : hébergement web, nom de domaine etc.

Phase 2 : tester son marché sans prendre de risques

On a donc trouvé une niche potentiellement rémunératrice. L’étape suivante est de la tester en conditions réelles mais sans prendre de risque donc sans dépenser beaucoup.

On va utiliser certaines techniques de growth hacking. Il s’agit de tester le plus vite possible le potentiel de votre idée.

La plus grosse dépense est en général d’acquérir le stock. On va donc s’en passer au début.
On va aussi faire un maximum de choses nous-même sans investir trop.

Commencez par créer votre site internet. A ce stade, pas besoin de faire un site e-commerce complexe. Juste un site vitrine relativement simple.

Je vous recommande d’installer un site WordPress. Vous allez donc avoir besoin d’un hébergement web. Budget : 40€ par an auquel il faut ajouter 10€ par an pour le nom de domaine.

💡 Lisez notre guide complet pour savoir comment créer son site wordpress

Si vous avez un peu de budget supplémentaire, achetez aussi le thème Divi qui permet de créer de magnifique page sans connaissances techniques avancées. Mais c’est facultatif.

💡 Pour en savoir plus sur Divi et pourquoi je le recommande

Designer son site

Vous n’êtes peut-être pas designer web. Aussi le mieux est de créer une interface de site simple sans chercher la complexité. Une interface minimaliste est suffisante (et très à la mode en plus).

💡 Voilà comment apprendre à utiliser Divi et un tutoriel pour créer facilement de belles pages de vente

Le meilleur conseil est de s’inspirer de ce que font vos meilleurs concurrents en terme de design. SI vous n’avez pas de concurrents, inspirez-vous des bonnes pratiques en matière de réassurance et copiez tout simplement le design (pas le contenu) d’un site qui vous plaît.

Créer une page de vente efficace

Pour vendre votre produit (même si vous n’en avez pas encore en stock) vous devez créer une page de vente de très bonne qualité. Voilà comment faire.

D’abord, vous devez produire du texte de grande qualité pour présenter votre produit ou votre service.
Visez au moins 1000 mots, idéalement 2000 mots. Faites-vous aider si la rédaction n’est pas votre fort.

Votre texte de présentation de votre offre doit être complet et répondre à toutes ces questions :
⁃ pourquoi vous choisir et vous faire confiance
⁃ pourquoi choisir ce produit
⁃ ses avantages, ses points forts
⁃ son histoire ou l’histoire de votre entreprise
⁃ des témoignages de clients ou utilisateurs satisfaits

Vous devez aussi inclure des photos du produit sous tous les angles, des vidéos de présentation de vous ou du produit.

Vous devez ensuite installer Rank Math (c’est un module gratuit pour WordPress) qui est un module d’optimisation SEO et obtenir un score SEO d’au moins 90/100. C’est très important.

💡 En savoir plus sur le SEO et sur la meilleure façon d’être premier sur Google

Une fois tout ceci fait, demandez à un ami de faire un lien depuis son site vers le vôtre.
Il n’y a plus qu’à attendre que Google indexe votre page.

Idéalement, vous ferez la même chose pour chaque mot clef ciblés.

Proposer un produit

SI vous n’avez pas de stock du produit, vous ne pouvez pas le vendre réellement pour le moment.

Il y a plusieurs solutions :

  • vous pouvez créer un lien d’affiliation vers un partenaire comme Amazon qui fera la vente et vous reversera une commission
  • vous pouvez proposer à vos visiteurs de laisser leur coordonnées via un formulaire de contact pour être informé de la disponibilité du produit et de profiter d’un code promo en contrepartie
  • vous pouvez faire du dropshipping c’est à dire vendre et sous-traiter l’expédition à un distributeur

Le but est surtout de mesurer le fameux taux de transformation. Pour 100 visiteurs, combien feront une actions comme un achat en affiliation ou laisser leur email.

Mesurer le trafic sur votre site

Vous devez maintenant mesurer le nombre de visiteurs qui viendront réellement sur votre site pour en déduire le taux de transformation des visiteurs en ventes ou en lead (contact commercial).

Le plus simple est d’installer Google Analytics sur votre site WordPress.

Ce système gratuit vous permettra de savoir combien de visiteurs sont venus visiter votre site, quelles pages ils ont vu, d’où ils venaient etc…

Mesurer le rentabilité réelle et décider de la suite à donner

En créant votre site, vous aller gommer des zones d’ombre et valider votre niche commerciale.

Votre produit est-il intéressant ?
Va t’il vraiment attirer des visiteurs ?
Combien vont manifester un réel intérêt ?
Combien vont l’acheter en affiliation ?

Vous en déduirez des chiffres réels pour :
⁃ le taux de clics sur les pages de résultat de Google
⁃ le nombre de visiteurs réels
⁃ le taux de transformation potentiel

✔︎ Si tout ce passe bien, vous pouvez alors décider ou non de transformer votre site WordPress en site e-commerce, de commander du stock et de vous lancer.

Phase 3 : devenir encore meilleur et battre la concurrence

Battre la concurrence signifie plusieurs choses :

  • être mieux placé sur Google et donc obtenir plus de trafic
  • avoir un meilleur taux de transformation et donc vendre plus

Voilà comment s’y prendre pour améliorer ces deux facteurs clef de succès.

D’abord, vous allez lister vos concurrents.

Pour chaque concurrent, identifiez leurs points fort en utilisant les critères ci-dessous :

  • réputation : nombre de followers sur les réseaux sociaux, avis clients…
  • design : ergonomie du site
  • contenus : textes, vidéos, photos, tutoriels, notices en pdf…
  • catalogue : choix, catégories variées, options…
  • qualité : qualité des produits
  • prix
  • frais de port : présence d’un franco de port, options disponibles, délais…
  • SEO : positions sur Google avec Ubersuggest en indiquant le nom de domaine du site
  • SAV : vitesse de réponse…

Vous allez maintenant vous inspirer de ce qu’il y a de meilleur chez chaque concurrent.

Logiquement, en récupérant le meilleur de chaque, vous deviendrez vous-même le meilleur absolu.

Et pour devenir encore plus efficace, vous allez aussi améliorer votre site en proposant :
⁃ des produits ou des services plus spécialisés
⁃ plus de conseils : guide de découverte, guide d’utilisation, guide d’achat
⁃ plus de relationnel : soyez plus actif sur les réseaux sociaux, proposez un chat en ligne
⁃ utilisez le langage de votre public cible, donc passez du temps avec lui pour en découvrir le maximum à son sujet

Pour booster votre trafic, vous devez creuser le référencement naturel. C’est le conseil n°1 que je donne. Cela vous permet d’obtenir plus de trafic gratuit et durable et c’est un facteur de succès fondamental.

Vous êtes e-commerçant ?

Découvrez comment :

✔︎ booster votre réputation
✔︎ surprendre et enchanter vos clients
✔︎ éliminer les erreurs de préparation de commande

Solution e-commerce

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *