Apple va t’elle lancer son propre moteur de recherche ?

par | 7 Sep 2020 | Référencement naturel

Enième rumeur ou vrai projet ? Depuis quelques jours, l’internet bruisse d’une douce mélopée. Selon un faisceau de preuves convergentes, il semblerait qu’Apple soit sur le point de lancer son propre moteur de recherche. En réalité, qu’il s’agisse d’un simple fantasme ou d’un réel projet, je trouve étonnant qu’Apple ne soit pas déjà rentrée dans le jeu. La gâteau est énorme et un peu de concurrence ferait sans doute du bien au secteur qui redoublerait de créativité.

Quels sont les indices d’un moteur de recherche Apple ?

Plusieurs indices semblent converger vers un moteur de recherche made in Cupertino :

  • Apple a récemment mis en ligne de nombreuses offres d’emploi pour des ingénieurs en recherche
  • dans iOS 14, la recherche spotlight contourne entièrement Google pour proposer directement des sites correspondants à une requête
  • Apple a aussi mis à jour sa page d’assistance de son crawler web Applebot avec de nouvelles informations sur la façon dont elle classe les résultats notamment pour les suggestions de Siri
  • Applebot aurait de plus commencé à explorer certains sites US plus régulièrement.

Pourquoi créer un moteur de recherche (et venir titiller le géant Google)

Apple pourrait tirer un grand profit d’un moteur de recherche maison :

renforcer Siri sur le marché des assistants, il faut avouer que l’assistant d’Apple est un ton en dessous de celui de Google et d’Amazon, en particulier dans sa capacité à trouver des informations pertinentes sur la toile et c’est toute la stratégie de hub au coeur de la maison qui s’en trouve chamboulée avec un énorme marché qui filerait sous le nez de la Pomme

attaquer Google où ça fait mal : force est de constater que Apple et Google sont désormais frontalement opposés sur biens des marchés : smartphones, ordinateurs, montres connectées, systèmes d’exploitation, cartographie en ligne, streaming de musique, assistants intelligents, paiement en ligne… Or Google tire sa principale subsistance de son moteur de recherche et de son programme publicitaire Ads. En lui coupant sous le pied cette entrée d’argent, Apple pourrait ainsi affaiblir le géant de Mountain View sur tous les autres secteurs d’activité.

– proposer une solution plus intégrée à l’écosystème Apple et gagner en indépendance. On le sait Apple, a mis en place une stratégie d’intégration de sa chaine de valeur. Elle produit elle-même ses processeurs, ses systèmes d’exploitation, de nombreux progiciels maison (Final Cut…), son service de cartographie Apple Plan… la suite logique semble être la moteur de recherche qui reste LA porte d’entrée privilégiée sur internet. Peut-être aussi une occasion de mettre en avant les services, produits et applications maison…

une source de revenus supplémentaires… Tout simplement pour aller chercher de la croissance au moment où les ventes d’iPhone et d’iPad semble se tasser légèrement et où Google se rebiffe avec ses excellents smartphone Pixel, la montée en puissance de Chrome comme OS comme alternative crédible à Mac OS et Windows et le rachat de Fitbit.

Pourquoi ça pourrait marcher ?

Apple a quelques belles cartes à jouer :

– Safari est le navigateur n°1 aux USA, devant Chrome grâce à l’iPhone et si demain Apple décidait de ne plus proposer le moteur de recherche de Google par défaut, cela ferait un manque à gagner certains et un marché gigantesque pour Apple

– une capacité d’investissement colossale. Evidemment, avec sa trésorerie dantesque et sa capitalisation boursière record, Apple a les moyens de s’attaquer au géant qu’est Google, qui dispose tout de même d’une sacrée longueur d’avance en matière de recherche et d’intelligence artificielle. Plus qu’un combat de boxe, ce serait alors un véritable marathon.

– Apple dispose déjà de son propre moteur de recherche, via Apple Plan et au sein de l’Apple Store notamment et donc d’équipe déjà en place et d’un savoir-faire en la matière.

– en terme d’image et de facteur de différenciation, Apple pourrait renforcer son positionnement en faveur de la vie privée des internautes, en garantissant par exemple que l’historique de recherche reste totalement privé, en local sur l’iPhone ou le Mac.

Pourquoi ça pourrait ne pas marcher ?

Apple pas objectivement pas bon en matière de service en ligne. En tant que constructeur et développeur de système d’exploitation, elle n’a rien à prouver mais dès que Apple a mis un orteil dans le bain des services en ligne, cela s’est toujours fini en eau de boudin.

Qui se souvient encore de Ping, le réseau social d’Apple, lancé en 2010 et disparu au bout de 2 ans… Et a ce jour, les services dans le nuage d’Apple Pages ou encore Numbers, concurrents de Excel et de Word sont très en deçà de ce que propose la concurrence. Apple n’est pas très actif sur le marché du cloud.

Apple jouerait aussi avec le feu en terme d’image. Les comparaisons avec Google seraient immédiates et objectives. Pour une requête donnée, il suffirait de quelques “oopsss”, par exemple un site un peu olé olé au milieu de résultats pour une recherche sur la “cuisson des miches” pour que l’image d’Apple soit entachée. Quel pétrin ! (pétrin… miche… 😉

Qu’est ce que cela changerait sur le marché de la recherche en ligne ?

Déjà, peut-être que Google, qui est suspecté – même aux USA – d’être dans une position dominante pourrait justifier que non, car Apple est dans la place. Donc finalement, plutôt une bonne nouvelle.

Ensuite, cela aurait pour avantage de stimuler une concurrence un peu atone (?). Bing a objectivement du mal à faire de l’ombre à Google.

Apple qui a tendance à ne pas faire comme les autres pourrait aussi apporter une petite révolution dans le monde feutré du SEO. Je pense par exemple à une approche radicalement différente pour classer les résultats et mesurer leur pertinence (netlinking, si tu m’entends…). Cela obligerait les responsables SEO à travailler plusieurs approches complémentaires.

En conclusion

Ce n’est pas impossible mais je serais surpris si Apple annonçait de but en blanc un moteur de cherche disponible en ligne sur une page dédiée. Je pencherais plutôt pour une approche plus subtile avec une intégration progressive par exemple dans Siri, dans Apple Plan… Apple pourrait-elle même pousser le bouchon encore plus loin… et faire payer son moteur de recherche garanti sans pub 😀 Avec Apple qui sait…

Découvrez Divi, le meilleur thème WordPress

✔︎ Constructeur visuel intuitif sans code
✔︎ niveau de qualité professionnel
✔︎ mises à jours et SAV à vie inclus

Sur le même sujet :