Pour un hôtelier indépendant, une plateforme de réservation en ligne telle que Booking.com est une source massive de réservations de nuitées. Cependant, il n’est jamais agréable ni confortable de ne dépendre que d’un type de partenaire. Aussi est-il judicieux de développer son propre site internet et d’en faire une source de revenus complémentaires et d’indépendance. Cet article vise à détailler de façon précise les différentes étapes qui permettent de créer un site d’hôtel ou de chambres d’hôte avec le système WordPress.

Ai-je vraiment besoin d’un site internet pour mon hôtel ?

La question mérite d’être posée. Si vous lisez cet article, il y a de fortes chances que votre avis soit presque fait à ce stade. Bien sûr, avoir son propre site de réservation présente de nombreux avantages. Un site en propre permet de diversifier ses sources de revenus, de réduire sa dépendance aux grandes plateformes internet, de maitriser sa communication.

Il y a également des inconvénients. Gérer et faire vivre un site demande un peu de travail et une routine hebdomadaire qui vient s’ajouter aux nombreuses autres tâches qui font les joies d’un gérant d’hôtel. Cela demande aussi un effort de compréhension initial pour bien appréhender les solutions à sa disposition et faire les bons choix techniques. Mais internet étant devenu un outil de communication essentiel, en comprendre les rouages ne peut être que bénéfique.

Pourquoi choisir WordPress pour un site d’hôtel ?

WordPress est un outil de gestion de contenu. Ce système fait aujourd’hui fonctionner plus de 40% des sites internet à l’échelle mondiale. C’est l’équivalent d’un logiciel qui vous permet de gérer de nombreux aspects de votre site sans connaissances techniques ou sans avoir besoin de coder. WordPress est gratuit et s’installe sur un serveur auquel il faudra souscrire, nous allons y revenir.

L’avantage de WordPress, outre sa simplicité d’utilisation et sa robustesse (absence de bugs) est sa modularité. Vous pouvez y ajouter des extensions, installées en un clic, pour réaliser des opérations très spécifiques à votre métier. Ainsi sur un wordpress, socle de base, vous pouvez ajouter un module de réservation de nuitées, un module de gestion de newsletters etc…

Comment démarrer avec WordPress ?

Il vous faut pour commencer un hébergeur web, c’est à dire louer un serveur sur lequel vous allez installer WordPress. Des fournisseurs tels que OVH en proposent à partir de 3 euros par mois avec tout ce qu’il faut. je vous recommande 02switch qui est à peine plus onéreux (6 euros par mois) mais offre des performances (rapidité, SAV, options de gestions etc…) plus avancées.

SI vous disposez déjà d’un nom de domaine (le « monhotel.com ») vous pourrez le faire pointer vers votre futur site (cela demande quelques connaissances techniques néanmoins mais pour un professionnel, cela représente moins d’une heure de travail). Sinon vous pouvez en acheter un nouveau lorsque vous souscrivez à votre serveur. Un nom de domaine en .com ou .fr coute moins de 10 euros par an et vous permet de sécuriser votre identité sur internet. Nous y reviendrons un peu plus bas dans cet article.

Une fois votre serveur obtenu vous devez créer une base de donnée. Son rôle sera d’enregistrer les données de votre site : noms d’utilisateurs, mots de passe cryptés, textes de présentation, adresses de vos pages web etc… Vous devrez aussi activer un clef de sécurité SSL (incluse dans votre abonnement au nom de domaine) afin de partir sur des bases saines dès le départ. Son rôle est de crypter les échanges de données entre votre serveur et l’ordinateur de vos visiteurs afin d’empêcher quiconque d’intercepter des données personnelles.

Un hébergeur comme 02switch dispose d’un installateur automatique qui vous simplifiera ces étapes – fastidieuses c’est vrai – de création et d’installation de votre site WordPress. En 3 clics, cet installateur va créer la base de donnée du site, installer WordPress sur le serveur, paramétrer la base de données, créer vos accès administrateur du site. Vous devrez toutefois activer votre certificat SSL vous-même mais cela se fait en quelques clics également chez la plupart des hébergeurs grand public tel que OVH ou 02switch.

installation 3 clics wordpress

Processus d’installation de WordPress via l’interface Softaculous

Comment créer un design unique pour votre site d’hôtel

Vous voilà désormais avec un site fonctionnant sous WordPress, avec votre nom de domaine, visible de tout le monde. A ce stade, votre site est équipé du thème par défaut. Le thème correspond au design de votre site. Vous pouvez en changer en quelques clics via la catalogue de thème gratuits ou non inclus dans WordPress.

Une recherche rapide dans la rubrique Apparences > Thèmes puis en tapant « hôtel » dans le moteur de recherche vous donnera une idée du nombre (colossal) de thèmes disponibles. La plupart sont gratuits avec des fonctions de base et il faut ensuite payer (en général environ une 50aine d’euros ht) pour activer toutes les options.

L’avantage des thèmes WordPress pour hôtel prêts à l’emploi c’est qu’ils sont faciles à installer et peu chers. Ils sont parfois équipés de modules complémentaires pour ajouter des fonctionnalités sympathiques à votre site (newsletter, offres promo, annonces, blog, compte Facebook…). L’inconvénient c’est que chaque thème a son mode de fonctionnement qui lui est propre. Il faudra donc passer du temps à s’approprier un thème pour être certain qu’il fasse ce dont vous avez besoin… avec le risque qu’il ne réponde pas entièrement à votre besoin.. et il faudra alors tester un autre thème et ainsi de suite, c’est un peu chronophage.

Mon conseil est de réaliser en amont un listing précis des caractéristiques visuelles indispensables que votre site doit proposer et un listing des éléments secondaires ou facultatifs. Il faudra s’assurer que le thème choisi réponde à ce cahier des charges. Je parle bien de « caractéristiques visuelles » et pas de « fonctionnalités » à ce stade car vous pourrez ajouter des modules ultérieurement pour répondre à ces besoins fonctionnels. Une caractéristique visuelle sera par exemple, la présence d’un slider (diaporama) en page d’accueil, d’un bouton de réservation bien visible dès le haut de page, d’une carte pleine page pour localiser votre adresse d’un coup d’œil etc…

Obtenir un thème wordpress sur mesure

Notre agence ne travaille plus avec des thèmes clef-en-main depuis quelques années en raison des inconvénients indiqués ci-dessus ajoutés au fait que plusieurs hôtels peuvent se retrouver avec le même thème ce qui peut être assez déplaisant.

Il existe une solution, plus haut-de-gamme qui consiste à faire développer son thème par un graphiste chevronné. l’avantage est la garantie d’un travail sur-mesure, au pixel près et très original. l’inconvénient est que cela prend environ trois fois plus de temps : le temps de designer l’interface du site bien sûr mais aussi le temps de transformer ce « dessin » en code informatique (on parle d’intégration web) en version mobile et pour ordinateur de bureau. C’est donc aussi sensiblement plus cher car le graphiste et l’intégrateur viennent alourdir la facture globale.

Il y a une troisième voie que nous avons emprunté et vous le pouvez également, elle consiste à utiliser un constructeur de pages. Ce constructeur de page (Nous utilisons Divi mais il y en a d’autres comme Elementor par exemple) ajoute sur surcouche à WordPress et permet de créer des pages de façon visuelle sans code, sans graphiste et sans intégrateur. Avantages : c’est rapide, donc moins cher, le résultat visuel est propre et original, c’est nativement compatible pour l’affichage mobile et surtout vous pouvez modifier vous-même tous les aspects du site. Inconvénients : il faut prévoir un serveur un peu plus rapide et donc un peu plus cher car le constructeur visuel alourdi (environ 10 à 20%) le code et les temps de chargement es âges. Avec un serveur plus rapide, le problème est réglé à la source. Se former à l’utilisation d’un constructeur visuel demande tout de même du temps pour obtenir un résultat visuellement attrayant.

Construire son argumentaire de vente pour convaincre ses visiteurs

Votre site doit avant tout mettre en avant vos points forts, vos facteurs de différenciation. En une phrase, il doit répondre à la question : pourquoi un internaute viendrait dormir dans mon hôtel plutôt que dans un autre sur la région ? Vous devez donc lister ces points forts et les ordonner du plus important au moins important. Les points les plus importants devront apparaitre le plus haut possible sur vos pages et surtout votre page d’accueil. Les moins importants peuvent être placés en pied de page par exemple.

Listez donc bien tous vos avantages : services, piscine, spa, jardin, buffet à volonté, chambre spacieuses, vue, silence… et classez-les selon ce qui importe le plus à vos visiteurs, vous les connaissez mieux que quiconque, capitalisez sur ce savoir.

Vous devez aussi lister les facteurs de réassurance c’est à dire tout ce qui est susceptible de rassurer le visiteur du site sur votre professionnalisme et votre honnêteté : fédération, avis de clients, adresse, téléphone… il y en a plus de 30 que j’ai déjà listé ici.

payer son hotel en ligneComment gérer les réservations de chambres ou de nuitées directement depuis son site ?

La gestion des réservations est le nerf de la guerre pour un site hôtelier. Plusieurs solutions s’offrent à vous dont le choix dépend de votre équipement et de votre mode de fonctionnement actuel ou souhaité.

Option 1 : utiliser une plateforme intermédiaire
Vous pouvez proposer à vos clients de réserver leur chambre en passant par une plateforme spécialisée en mode SaaS (dans le nuage) comme par exemple Availpro qui fait alors office de channel manager et qui peut éventuellement se connecter à votre PMS. C’est la solution la plus simple puisque tout est géré par un prestataire. Vous pouvez simplement récupérer un lien à placer sur les boutons « réserver » de votre site et qui redirigera le visiteur du site sur une page de réservation sur le site de la plateforme partenaire. Avec ‘laide d’un développeur informatique vous pourrez même intégré un petit formulaire de choix de dates, d’options, de nombre de nuitées directement sur votre site pour faire gagner du temps au prospect.

Option 2 : utiliser un module wordpress PMS et incluant des passerelles channel Manager
Dans ce cas de figure, le module WordPress fait office de progiciel de gestion hôtelière, et c’est lui qui permet de proposer votre stock de chambres sur votre site et sur les plateforme partenaires type Booking.com et d’en gérer la politique tarifaire selon vos choix. Ces plugins sont payants environ 50 euros ht.

Option 3 : utiliser un module de réservation simple (sans synchronisation des stocks)
La 3ème option est la plus simple, il s’agit de permettre à visiteur de réserver sur votre site sans synchroniser votre offre sur les sites partenaires, agences de voyages etc… Elle est plutôt indiquées dans le cas d’un petit hôtel ou d’une chambre d’hôte par exemple. Il faudra ensuite y intégrer un système de paiement en ligne comme par exemple Stripe.

La gestion multi-langues de votre site

Votre site d’hôtel doit-il être multilingue ? (en général, dans le tourisme, oui). Dans ce cas vous devrez acheter et installer un module de traduction et de gestion des pages en plusieurs langues. Le plus connu est WPML, il coute environ 50 euros ht. Un peu usine à gaz lors de prise en main, WPML permet de faire énormément de choses et surtout d’avoir plusieurs versions (une par langue) de chaque page du site, à traduire soi-même. Le fonctionnement est un peu déroutant au départ car le module se base beaucoup sur des processus de traduction avec validations progressives. Mais in fine, il fait bien le job.

La question fondamentale : comment souhaitez-vous attirer des visiteurs sur votre site ?

C’est la question la plus importante puisqu’elle conditionne toute votre stratégie web. Une fois votre site en ligne, comment allez-vous y attirer un maximum de visiteurs qualifiés (c’est à dire dont le profil est celui de vos clients). Sans visiteur, vos efforts et votre investissement sera inutile. L’équation est la suivante : vous devez drainer du trafic sur votre site, au meilleur coût possible.

Les sources de trafic gratuit existent. Elles sont gratuites certes, mais elles vont demander de votre part une discipline et un travail régulier. Je parle ici de l’ensemble des techniques de SEO (Search Engine Optimisation), référencement naturel en français, qui vont avoir pour résultat que votre site s’affichera en première place de Google sur des requêtes spécifiques comme par exemple « hôtel à NomDeVotreVille ».

Technique 1 : obtenir des liens depuis d’autres sites partenaires : sites d’hôtels, sites de fédérations, sites de certifications, sites d’office du tourisme etc… ces liens vont vous apporter des visiteurs ET améliorer votre positionnement sur Google. C’est même und es critère les plus importants.

Technique 2 : rédiger régulièrement des articles d’actualités sur vous, votre hôtel, les évènements de votre localité, le marché de l’hôtellerie en général, vos réflexions etc… Il faut faire feu de tout bois.. mais cela prend du temps. Plus vous rédigez, mieux votre site sera positionné sur Google, sur des requêtes variés et ciblées.

Technique 3 : exister sur les réseaux sociaux. Que l’on aime ou pas, c’est là que sont les internautes, vous devez donc présenter votre offre là où sont vos clients potentiels. Citons surtout Facebook et Instagram. Le premier tend à être déserté par les plus jeunes qui migrent vers « insta » (Instagram) où leur parents ne sont pas encore :-). Selon votre cible, vous devrez être présent sur l’un ou sur l’autre, voir sur les deux. Le nombre de followers sur les réseaux sociaux a un impact sur vos positions dans Google également.

Voilà un TRÈS rapide résumé de certaines techniques SEO que vous pouvez mettre en oeuvre. Il en existe des centaines d’autres qu’une agence telle que la nôtre met en pratique pour attirer un maximum de trafic vers votre site. Parlons notamment de l’élaboration de silos de contenus thématisés (guides touristiques locaux, conseil aux voyageurs, pages ciblant certaines requêtes spécifiques en fonction du trafic quelle vont vous apporter et de la concurrence sur ces mots clefs…). Une agence SEO mettra aussi en oeuvre une campagne de netlinking c’est à dire l’obtention de liens depuis des sites partenaires de qualité. Elle s’assurera que votre référencement local est optimum en gérant votre fiche Google Business, vos schémas de pages, d’URL, le balisage de vos pages, leur champs sémantique etc…

C’est un vaste sujet. L’avantage du SEO c’est que c’est un investissement durable. Une fois que vous êtes positionné sur une combinaison de mots clefs, il sera plus difficile de vous en déloger par la suite, prime au premier d’une certaine façon. Il y a aussi un effet boule de neige : un site riche en contenus est bien positionné et un site bien positionné verra ses nouveaux contenus mieux positionnés plus rapidement. Inconvénient du SEO : cela demande du temps, de la patience, il faut au moins 3 mois avant de voir les premiers résultats.

Suivre les performances de votre site

Si vous ne mesurez pas vos performances, vous ne pourrez pas faire progresser votre site hôtelier… mais vous ne pouvez pas non plus passer votre vie sur votre site. Il faut donc déterminer quelques indicateurs clefs de performance à suivre de très près, chaque jour. Ils vous renseigneront en un coup d’œil chaque matin sur la bonne santé de votre site, d’un point de vue technique mais aussi commercial.

Voilà quelques KPI (Key Performance Indicators), Indicateurs Clefs de Performance à surveiller chaque jour :
– nombre de visiteurs par rapport au même jour de l’année précédente
– temps passé sur le site
– nombre de pages vues par session
– chiffre d’affaires pour 100 visiteurs
– taux de rebond (c’est à dire nombre de fois ou un visiteur arrive sur une page de votre site et repart sans en avoir visité une seconde, c’est un indicateur qui peut vous alerter sur un éventuel souci technique du serveur par exemple)
– nombre de visiteurs issus des moteurs de recherche : vous renseigne sur l’efficacité de vos efforts en SEO

Ces informations sont disponibles grâce à l’outil de suivi statistiques des internautes Google Analytics » proposé par Google de façon gratuite. Il en existe des plus chers mais ils sont moins complets. L’outil s’installe en quelques minutes et vous permet d’effectuer un suivi anonyme (statistique) des utilisateurs du site.

Fidéliser vos clients

Le grand intérêt d’avoir son propre site internet – outre le plaisir de payer moins de commissions à des intermédiaires – est aussi de pouvoir engager une relation de confiance avec ses clients et ainsi de les fidéliser voire de les transformer en ambassadeurs. Dans ce cadre, l’email reste l’outil le plus efficace. En France, les taux d’ouverture des emails, et les taux de clics sont encore de très haut niveau. C’est un levier d’acquisition de trafic rentable et facile à mettre en oeuvre.

Vous pouvez donc mettre en place un formulaire d’inscription newsletter accompagné d’une promesse forte : bons plans et promotions ? verre de champagne offert à l’arrivée ? petit déjeuner gratuit ? location de bicyclette ou de kayak chez un partenaire etc… Bref, de quoi donner envie à un visiteur du site de s’inscrire, de commander et de revenir en se sentant chouchouté.

WordPress permet d’installer un module gratuit de gestions de base de donnée d’email et d’envoi de newsletter. Jusqu’à 3000 contacts en base, il reste gratuit, au delà il ne coute que quelques euros par mois. C’est un levier fondamental pour proposer des offres attractives à vos clients ou prospects à l’approche de période de creux en base saison par exemple. Un petit week-end en couple avec une programme de réjouissances bien établi et une offre promotionnelle aurait de quoi en séduire plus d’un s’il en recevait la proposition par email.

En conclusion

Développer un site web pour son hôtel ou une chambre d’hôte est certainement une stratégie à envisager sur le long terme. Elle permettra de réduire le montant des commissions versées aux partenaires et d’engager une relation de communication frontale et sans intermédiaire avec vos clients afin de les fidéliser. Mettre en place son référencement naturel est un marathon à effectuer en marchant tranquillement : le but est d’obtenir un trafic substantiel en l’espace de 1 ou 2 ans que l’on prend plaisir à voir grossir mois après mois.